Avant-hier, en passant devant une école (futur bureau de vote pour dimanche comprenant donc à cet égard les portraits officiels des deux finalistes) :

Mioche : - Maman, c'est qui le monsieur à côté de Nicôlas Sarkôzy ?

Raoul : - .... (in petto : mais enfin, la quasi intégralité des gens que cette enfant cotoye sont des gens de GAUCHE ! Pourquoi elle retient pas le nom de François Hollande ?)

 

Hier au petit déj

Mioche : - Papa, Maman, pour qui vous allez voter ?

Raoul et LP : - on te dit pas. Devine si tu veux.

Mioche : - Maman, pas vrai que Nicôlas Sarkôzy il est méchant parce qu'il fait des choses que pour les gens riches ?

Pépita : - Cola ! irich ! Pitain ! Méchante !

Raoul : - Mioche. Arrête. Je ne parlerai pas de politique avec toi j'ai dit. Pépita, on dit pas "pitain !"

 

Tout le monde va croire que je bourre la tête de mes mômes alors que non. Je me méfie des parents dont les enfants ont l'air de ressortir la pensée non digérée de leurs géniteurs.

Ma fille, fais toi tes propres opinions, lis les fichus programmes quand tu seras en âge de voter, aie un avis.

 

Mais surtout, ARRETE DE PARLER POLITIQUE AU PETIT DEJ !